Développement local

Nous nous impliquons dans diverses démarches au niveau local visant à favoriser le développement durable, le capital humain et l’attractivité des territoires autour de nos hubs et à destination.

AUTOUR DE NOS HUBS, S’IMPLIQUER DURABLEMENT

Partenaires d’initiatives locales structurantes

En 2018, Air France s’est engagée, avec les élus locaux et des entreprises du territoire, dans la création du Club des Acteurs du Grand Roissy. Pour favoriser l’attractivité et l’emploi du territoire de Paris-Orly, Air France poursuit également son implication au sein d’Orly International.

Accessibilité des aéroports

L’accessibilité des aéroports constitue un enjeu essentiel pour le développement des territoires autour de nos hubs. En complément des solutions de mobilité existantes (RER, routes), Air France soutient le métro du Grand Paris Express qui reliera à la fois les aéroports de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle à Paris, et le projet du CDG Express, qui devrait relier l’aéroport Paris-Charles de Gaulle au centre de Paris en moins de 20 minutes à l’horizon 2024, répondant ainsi aux attentes des touristes et des voyageurs d’affaires.

Air France collabore avec d’autres grandes entreprises locales pour mutualiser les solutions de mobilité : A Paris-CDG, 10 grandes entreprises locales représentant près de 50 % des salariés de la plateforme se sont regroupées au sein de l’association R’Pro Mobilité. A Paris-Orly, Air France est engagé dans la redynamisation d’un PDMI (Plan de Mobilité Inter-Entreprises). En partenariat avec R’PRO’Mobilité, Air France a mis une plateforme de covoiturage, nommée Boogi, à disposition de ses collaborateurs en Île-de-France.

 

Aménagement du territoire

Air France participe aux projets qui façonneront les territoires et ses implantations principales dans les vingt prochaines années : par exemple, le projet de nouvelle infrastructure T4 de Paris-CDG pour faire face aux perspectives de croissance du trafic aérien.

Autour de l’aéroport d’Amsterdam Schiphol, toutes les évolutions d’aménagement du territoire en lien avec le développement de l’aéroport et la sécurité des vols sont surveillées et discutées dans une instance SRO (Conseil environnemental de l’aéroport Schiphol). Les conditions d’exercice d’activité de la compagnie sont étroitement surveillées et définies par la loi (par exemple, les plaintes traitées par le gouvernement, les coûts en cas d’extension de la capacité de l’aéroport).

KLM collabore avec l’aéroport de Schiphol et la ville d’Amsterdam afin de consolider l’attractivité et le développement de la région, en travaillant sur les thématiques du développement durable comme l’économie circulaire.

Former les jeunes générations

Air France et KLM soutiennent les initiatives permettant l’émergence des compétences, l’intégration des jeunes par l’emploi et l’insertion des publics en difficulté. Cela comprend également des programmes d’accès aux formations menant aux professions de l’industrie du transport aérien, au travers de nombreuses associations et programmes d’éducation pour les jeunes générations (voir visuel plus haut).

Pour les élèves et étudiants, Air France mène de nombreuses initiatives pour faciliter leur accès à la formation et à l’emploi, comme Tous En Stage, Nos Quartiers Ont du Talent, et Elles Bougent, en mobilisant plus de 150 mentors au sein de l’entreprise pour soutenir les jeunes diplômés dans leurs cursus supérieurs et vers l’emploi, mais aussi favoriser la mixité des métiers.

Par ailleurs, Air France soutient ses jeunes alternants qui ne seraient pas recrutés en contrat à durée indéterminée dans l’entreprise par de diverses mesures d’accompagnement vers l’emploi externe : organisation de forums de recherche d’emploi, ateliers de travail sur la création d’entreprise, sur les techniques de recherche d’emploi, et mise à disposition d’un site Web d’offres d’emplois, etc.

KLM est cofondateur du Schiphol Aviation College, qui a pour objectif de créer des emplois durables pour les personnes qui souhaitent travailler à l’aéroport Amsterdam Schiphol. Dans le cadre de cette coopération, KLM collabore également de manière intensive avec le MBO College Airport de Hoofddorp afin de veiller à ce que cette formation s’harmonise bien avec les pratiques de l’aéroport. La division Maintenance de KLM, partenaire de 5 établissements ROC, propose des stages aux étudiants en formation en mécanique aéronautique.

Aider à l’insertion des publics en difficulté

Air France, signataire de la Charte Entreprises et Quartiers dès 2013, s’inscrit aujourd’hui au sein de « PAQTE » et de « La France, une chance, les entreprises s’engagent », initiatives portées par le gouvernement. Air France affiche ainsi sa volonté d’apporter une contribution concrète aux quartiers prioritaires de la politique de la ville et au développement de l’emploi.

Nous facilitons la mobilité des salariés fragiles et dont l’emploi est conditionné aux horaires particuliers de la plateforme aéroportuaire de Paris-CDG en leur proposant une location de voiture à faible coût par le biais de l’association Papa Charlie. Air France encourage la création d’entreprises, en soutenant des concours régionaux qui ciblent les femmes (Créatrices d’Avenir) ou les étudiants et les start-up (Challenges du Numérique).

Air France et KLM poursuivent en 2018 leur soutien aux travailleurs handicapés en ayant recours aux entreprises du secteur protégé et adapté. Air France confie de multiples projets aux entreprises du secteur adapté, à hauteur de 19 millions d’euros d’achats en 2018 : par exemple, l’entretien des espaces verts sur certains sites, l’expédition des colis d’uniformes, le conditionnement des casques audio offerts à bord, etc) et n’hésite pas à lui confier des services à haute criticité (quatre entreprises du secteur protégé travaillent avec l’informatique Air France).


DEVELOPPEMENT LOCAL A DESTINATION

Avec 318 destinations desservies dans 118 pays, nous contribuons au développement économique et social des pays et soutenons les initiatives pour développer un tourisme responsable.

Accompagner le développement économique

Le réseau d’Air France-KLM est dense et équilibré, faisant du groupe le transporteur offrant la plus grande capacité intercontinentale entre l’Europe et le reste du monde. Si l’on inclut les vols opérés par Delta Airlines dans le cadre de la joint-venture transatlantique, en 2018 Air France et KLM ont desservi 139 destinations long-courrier à travers le monde.

En étant souvent l’un des derniers groupes internationaux à quitter un pays en cas de crise géopolitique, et l’un des premiers à revenir, Air France-KLM accompagne l’ouverture et le développement des pays fragilisés.

Développer le tourisme responsable et solidaire

Lorsque le tourisme est bien géré, il permet la création d’activité et d’emplois, du développement et peut permettre de sortir des communautés entières de la pauvreté. Les enjeux du tourisme et du transport aérien se rejoignent; Air France et KLM se sont engagées à mobiliser leurs partenaires et clients pour faire du tourisme un catalyseur positif de changement.

Au travers de partenariats pérennes avec de nombreuses ONG, entreprises sociales et universités, nous soutenons le tourisme durable, par exemple :

  • MAD (Make A Difference) Travel, est une entreprise sociale philippine liée à Gawad Kalinga, qui crée des expériences de voyage alternatives, permettant l’immersion dans les cultures locales et qui accueille les voyageurs dans des éco-B&B. L’un de ces B&B a été financé par Air France-KLM.
  • NHTV et l’Université de Wageningen : KLM poursuit son partenariat avec l’Université de Wageningen en s’impliquant dans le comité Tourisme, Loisirs et Environnement.
  • Air France est partenaire d’ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), une association de Tour Opérateurs, qui cherche à développer un tourisme responsable.
  • Acting for Life, partenaire historique d’Air France, fait la promotion du tourisme responsable, comme cercle vertueux qui minimise les impacts sociaux, économiques et environnementaux négatifs et génère de nombreux avantages économiques pour les populations locales.

Air France sensibilise ses passagers en diffusant à bord des films de promotion du tourisme responsable, en partenariat avec le tour operateur responsable Double Sens.


Soutenir l’entrepreneuriat et le développement des compétences

En identifiant les acteurs clés de l’innovation en Afrique, Air France poursuit sa démarche d’Open Innovation. Depuis 2017, en partenariat avec Myafricanstartup, Air France encourage la mise en place d’un véritable hub d’incubateurs à Abidjan, en coopération avec la Banque Africaine de Développement. L’objectif est d’augmenter la visibilité des start-up à fort potentiel en Afrique.

Air France a été partenaire pour la deuxième année d’Africarena 2018, le plus grand rendez-vous de l’innovation technologique d’Afrique. Cet événement offre aux entreprises et investisseurs, africains et internationaux, l’opportunité d’explorer les tendances de demain et de découvrir une sélection de start-up. Air France-KLM a lancé deux challenges sur l’innovation : l’un sur le thème de l’amélioration de l’expérience client, et un second sur le développement durable.

Basé à Bamako (Mali) et fondé en 2005 avec l’aide d’Air France, IAMA (Institut Africain des Métiers de l’Aérien) apporte la formation nécessaire, à l’échelle internationale, aux opérateurs de transport aérien sur l’ensemble du continent africain. IAMA va lancer prochainement des formations destinées spécifiquement aux mécaniciens avion. Via MATEA (Maintenance et Assistance Technique des Engins Aéroportuaires), Air France a développé un service de vente de matériel d’occasion remis en état. Le but est de garantir la fiabilité et la performance de l’équipement dans les escales africaines, en offrant du matériel au meilleur prix à des entreprises locales de manutention, et au travers et d’audits et de missions de réparation, Air France met son expérience dans la maintenance de matériel aéronautique au service des fournisseurs africains. En 2018, 91 matériels aéroportuaires remis intégralement à neufs ont été vendus, dont 68 au moment du 31e sommet de l’Union africaine (UA).


© AIR FRANCE KLM